Voici les 5 audios les plus aimées par le publique. Écoutez plus de musique et suivez-moi au …

1) O VIRGO SPLENDENS après Llibre Vermell de Montserrat

O Virgo Splendens est un canon à trois voix masculines du Livre Rouge de Montserrat, un des plus anciens manuscrits médiévaux existants contenant de la musique. Le Livre Rouge est dans la bibliothèque de l’abbaye de Montserrat, près de Barcelone (Catalogne, Espagne).

Le Livre Rouge est un recueil de trois canons, deux chants polyphoniques et cinq danses et a été copié à la fin du XIVème siècle. La relative simplicité  le rythme des danses et la force des mélodies ont donné à la musique un appel durable.

Ma version inclut des éléments de la musique contemporaine (multiphonics, bisbigliandi, etc) à la section finale de cette pièce.

Enregistré par Nacho Gascón au Stinky Studio (Lliçà de Vall, Catalogne/Espagne)

2) TRUE LOVE d’A Quiet Man

Parfois, j’aime bien de jouer différents styles de musique.

Le décembre 2013, j’ai enregistré quelques solos pour chansons du 4ème disque d’ « A quiet man ». Voici ma préferée…

J’espère qu’elle vous plait!

3) EL SUR d’Adolf Ventas

Adolf Ventas (1919-2014) fut l’un des pionniers les plus importants du saxophone classique en Espagne. Il était non seulement un grand saxophoniste (clarinettiste et violoniste) mais aussi un grand professeur, chef d’orchestre, compositeur et arrangeur.

Ses compositions sont généralement basées sur la musique de compositeurs espagnols du XIXème siècle, comme Albéniz, mais il souvent mélange leur style avec les modes à transposition limitée de Messiaen comme il suit.

I. Embrujo
II. Martinete
III. Zapateado

Enregistré en concert à l’ »Hommage à Ventas » à Reus et Amposta, le 6 et 7 février 2015.

4) IMPROVISATION LIVRE avec Ensemble de Saxophones

Improvisation livre avec mes élèves de 2ème Cycle (de 14 a 18 ans) du Conservatori Professional i Escola de Música de la Diputació de Tarragona à Reus.

Enregistrement en concert au « Festival Simfònic » à Reus le 7 juin 2014.

5) SOLO DE CONCERT N. 2 Op. 77 de Jean-Baptiste Singelée

Ami d’Adolphe Sax, le violoniste et compositeur belge Jean- Baptiste Singelée a écrit une vingtaine d’œuvres pour saxophone (soprano, alto, ténor et baryton) et piano et deux quatuors. Ces pièces ont été composées pour produire le saxophone les années suivantes de son invention, en 1840. Singelée a utilisé les styles les plus courants de la musique de chambre de l’époque (des solos de concert, fantaisies, thèmes et variations, etc.) pour montrer les possibilités mélodiques et virtuoses du nouvel instrument.

Le Solo de Concert num. 2 Op . 77, écrit en 1860 ou 1861, est l’une des premières oeuvres pour saxophone baryton de l’histoire de la musique classique au même temps qu’est la deuxième pièce de Singelée pour saxophone baryton et piano (la premiere est la Fantaisie Op. 60, datée de 1858). Cet oeuvre a été écrite pour le concours du Conservatoire de Paris en 1861 et a été dédié au père d’Adolphe, Charles-Joseph Sax (1790-1865).