PIERROT I ARLEQUÍ, pour saxophone baryton seul. Miquel Pardo-Llungarriu

Cette oeuvre a été commandé par l’Association Catalane de Compositeurs pour mon concert le 20 Octobre 2016 à Barcelone dans la saison Musique Aujourd’hui 2016, organisée par cette organisation.

Ses deux mouvements décrivent très bien le caractère de chaque clown (personnage inévitablement associé à l’instrument): d’un côté, Pierrot, le clown triste, mélancolique et amoureux de la lune, et de l’autre Arlequin, le ruse, grincheux et querelleur.

Le thème principal du premier mouvement a un air languissant qui devient dramatique aux climax. On trouve aussi beaucoup de moments avec traits rapides, souvent écrits en rythmes complexes et en mesures composées, mais le caractère général du mouvement est mélodique et mélancolique.

Le deuxième mouvement a un caractère essentiellement rythmique avec une grande diversité d’articulations. Une cadence défiante qui nous emmène à la dernière section, qui finit d’une façon brillante.

Cette pièce est écrite en notation traditionnelle au même temps qu’on trouve des éléments typiques de la musique contemporaine pour saxophone comme les sons multiples, slaps, bisbigliandi, glissandi et portamenti, flatterzunge, smorzatti, bruit de clés et aussi des traits au registre suraigu. À mon avis, les multiphoniques sont très bien réussis, en agissent comme une vraie polyphonie bien intégrée dans le discours essentiellement mélodique de l’œuvre.

PIERROT ET HARLEQUIN demande une bonne maîtrise technique de l’instrument et est exigeante par rapport à l’interprétation (on dirait, 3ème cycle). Elle est un très bonne pièce de concert.

Si vous êtes intéressés à acquérir la partition, contactez le compositeur: mpardollungarriu@hotmail.com