La partie électronique récrée et modifie les éléments antérieurement enregistrés qui apparaissent dans la partie instrumentale. Celle-ci développe les possibilités sonores du saxophone baryton à l’aide d’un grand nombre de ressources très caractéristiques de la musique contemporaine.

J’ai fait la création au 3ème Rencontre autour du Saxophone Baryton d’Ambazac (87), le 24 octobre 2010.